Sommaire

Retour au site Retour au site
Construction Hotel
 
acces_case01.jpg
acces case01
acces_case02.jpg
acces case02
acces_case03.jpg
acces case03
atelier01.jpg
atelier01
atelier02.jpg
atelier02
atelier1.jpg
atelier1
atelier2.jpg
atelier2
atelier3.jpg
atelier3
atelier_bateau.jpg
atelier bateau
bateau_chantier01.jpg
bateau chantier01
bateau_chantier02.jpg
bateau chantier02
boutique01.jpg
boutique01
boutique02.jpg
boutique02
boutique03.jpg
boutique03
boutique04.jpg
boutique04
Hôtel situé sur la côte est au nord de Tamatave

Les briques utilisées pour les cases clients sont cuites au four et de
fabrication locale.

Les parpaings ont été moulés sur le chantier.

Le gâchage du ciment a été fait à la main.

Les outils utilisés étaient des outils à main uniquement.

Le bateau à voile a été utilisé pour le transport des matériaux.

Le potager, le poulailler et le clapier sont pour le consommation des clients.

Dans la boutique des PPN sont échangés contre les produits locaux consommés
par les clients (Légumes, fruits, objets de l'artisanat).

Les batiments de l'hôtel sont construits en utilisant des dispositifs
permettant de limiter les dégats cycloniques. Aucune photo ne montre ces
détails. Aux dernières nouvelles, ces bâtiments ont très bien résisté au
passage de Gafilo.

Les cases vahiny sont destinées aux malgaches qui sont en voyage, ou qui
apportent leurs produits à échanger à la boutique PPN. Initialement
l'occupation de ces cases était à titre gratuit.
A ce jour nous ne savons pas si c'est toujours le cas.

Le chantier a duré 3 ans.

Cette construction n'a pu être faire que grâce aux habitants et au fokontany local.
Un contrat moral a été passé entre les deux entrepreneurs et les habitants.
La maîtrise et les connaissances en matière de charpente sont mises en évidence par
des photos...
Globalement, les concepts de construction traditionnels ont été conservés.
A noter cependant une adaptation visible sur le détail des cases clients. Un genre
de pergola permet d'éviter que l'eau de pluie ne vienne mouiller le mur de la case.

L'utilisation de feuilles de ravinala pour les toitures a été décidée en
tenant compte de la nécessité de faire travailler les habitants, de la
possibilité de maintenance des toitures, et enfin en tenant compte du fait que
prélever des feuilles sur un ravinala ne tue pas l'arbre.

Certaines pièces de bois sont "traitée" par trempage dans de l'huile de vidange.
Une cuve de trempage surmontée d'un dispositif d'égouttage a été construite
pour faciliter l'opération.

Une pépinière à cocotiers a été crée à proximité de l'hôtel, afin de disposer
de quoi refaire l'environnement immédiat suite aux dégats des cyclones.

La fosse septique a été établie avec un bac de décantation (photo) une cuve
d'oxydation, et les rejets finaux sont infiltrés dans le sol par un réseau de
canaux remplis de corail.


Les initiateurs du projet ont vécu sans électricité et avec les ressources du
pays pendant toute la durée de la construction.

Le ponton a été détruit par Gafilo, et ne sera probablement pas reconstruit.
Ce ponton était destiné à être le point d'acostage du bateau amenant les
touristes.
Maintenant les clients arrivent par la terre, en marche à pied... Il n'y a pas
d'accès par la route à cet établissement.
nombre d'images dans la catégorie "Construction Hotel" : 64
utilisateur connecté visiteur
image datant de moins de 7 jours
image datant de moins de 14 jours
Une remarque : mailez moi Webmastafa